"Je ne contrôle pas mon cheval sans mors"

"je ne contrôle pas mon cheval sans mors", "sans mors je n'ai aucune direction", "je ne comprend pas j'ai voulu essayer le sans mors et je n'arrivais pas à arrêter mon cheval", "sans mors mon cheval embarque en extérieur", "le sans mors se n'est pas pour tous les chevaux, moi j'ai un cheval dans le sang alors le sans mors ce n'est pas possible", le sans mors c'est moins précis, pour le dressage j'ai besoin du mors" ces phrases je les entend tous les jours ou presque ... 
Le sans mors ne l'oublions pas n'est pas juste une question de matériel ou de cheval. C'est un état d'esprit, une philosophie, un choix de vie, une éducation.

 

 

 

Se lancer sans mors sur un coup de tête comme cela du jour au lendemain c'est courir à la catastrophe, il est évident que vous allez manquer de contrôle. (pas de direction, pas de frein) ou alors cela se passe assez bien car le cheval est conciliant et gentil mais alors là vous allez manquer de précision.
Est pour autant la faute du sans mors ? Non
Est ce que cela veut dire que le sans mors n'est pas pour tous les chevaux ? Non 
Quel est la solution alors ? changer d'ennasure et prendre une ennasure plus dure comme un bitless, un hack, une muserolle plus fine ? je ne suis absolument pas d'accord avec cette solution de facilité. Cette réaction est typique et instantanée chez certain cavaliers. On met une ennasure plus dure comme on le ferais avec un mors. Mon cheval répond mal au mors de filet hop je passe au baucher, au releveur, au pelham ... est ce vraiment une solution ? Non cela peut fonctionner un temps mais très vite le cheval s’habituera a la dureté et reprendra ces travers. 
Quelle est la solution alors ? plusieurs solution s'offrent à vous. la première, vous entêter et en arriver a la conclusion comme beaucoup que le sans mors est dangereux, manque de précision, est réservé aux chevaux gentil OU EDUQUER vos chevaux, leurs apprendre comment réagir aux actions de rênes et de jambes, leur expliquer ce que l'on attend d'eux, créer une relation, faire du cheval un partenaire et non plus un esclave. C'est vous l'aurez compris selon moi la seule bonne et unique réponse. 

​​

 

Pour illustrer ce petit texte quelques photos de mon cheval Shérif, un trotteur réformé qui avait ​​tous les travers il faut bien le dire quand je l'ai acheté, il chargeait, bottait, partait en saut de mouton au galop, embarquait en extérieur ... et cela aucun mors n'y aurait fait quelque chose. Apres plusieurs années de travail et des heures passées à créer une relation avec lui et a créer un véritable partenariat, des heures passées a ces coté à lui expliquer les choses et bien nous pouvons aujourd'hui sortir sans mors sans aucun soucis que ce soit seul ou en groupe, galoper en cordelette sur la plage en toute sécurité et derouler une reprise de dressage dans la finesse et la précision. Comme quoi le travil finit toujours par payer ;

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Caval'osmose - Anne-Sophie Tréhour
 LOPEREC
Siret : 84010984700029
06.67.31.52.92