La qualité de présence avec les chevaux


La qualité de présence, de quoi parle t-on ?


« Etre présent »,

« Vivre l’instant présent »

« Etre en pleine conscience »

« Etre dans l’ici et maintenant »

« L’attention juste »

« La présence attentive »


Ces différentes expressions parlent plus ou moins de la même chose.


J'aime le préfère de « qualité de présence » car il suppose autre chose que la présence ordinaire, souvent physique alors que l’attention est ailleurs, prise dans les soucis du quotidien, dans le travail, dans les enfants, dans les obligations, dans les projets des prochaines vacances, dans le jugement, dans notre liste de course, dans l’attente d’autre chose que ce qui se passe ici et maintenant ...


En ajoutant le terme « qualité » à la présence, il y a quelque chose en plus. En plus ou en moins ? Plus de silence ? Moins de pensées ? Plus de calme ? Moins d'énervement ?

La « qualité de présence », c’est ETRE !


Être pleinement conscient de l’instant, de ses sensations, de ses pensées, de ses émotions, de son corps ...


C'est faire taire le bavardage de l’esprit et /ou le flot incessant de nos vies et de nos agendas trop remplis.


C’est faire taire son “hamster mental” qui coure, qui coure après on ne sait quoi dans sa petite roue (Nous aurions environ 60 000 pensées par jours !!)


C’est faire une pause dans nos occupations (travail, enfants, familles, rendez-vous, ....)


C’est prendre le temps de s’arrêter de faire, pour être. Nous vivons dans un monde où nous sommes sans cesse en train de courir et de faire : notre travail, nos courses, les devoirs avec nos enfants, le ménage, le rangement, écrire nos mails… Un monde dans lequel nous sommes l’objet d’une très grande pression. Si nous ne prenons pas garde à nous créer des espaces protégés, privilégiés, nous allons nous transformer en machines à faire. La vie en pleine conscience, c’est tout simplement ces moments où l’on s’arrête. Où l’on prend le temps de respirer et de s’apercevoir que l’on est en vie, dans un monde passionnant. Bien sûr qu’il est important d’agir. Mais sans oublier le pourquoi. L’idée de la pleine conscience, c’est tout simplement de se rendre plus présent à sa propre vie. “

Chistophe André



Pourquoi est-ce important avec les chevaux ?


Les chevaux sont très sensibles à notre savoir être, à nos émotions, à nos humeurs du moment.

qui n'a pas vu un cheval être sur l’œil avec un cavalier peu rassuré alors que le même cheval avec un cavalier sûr de lui, passait partout sans soucis ?

Qui n’a pas vu un cheval piler devant l’obstacle simplement parce que son cavalier appréhendait le saut ?


Ne dis t-on pas bien souvent qu’en présence des chevaux il faut laisser ces émotions négatives de côté ?


Votre cheval ce grand spécialiste du langage corporel et sensoriel sait tout de vous ! Il lit en vous comme dans un livre ouvert. Il sait si vous avez peur, si vous êtes en colère, tendue, triste...

Les chevaux sont particulièrement sensibles à notre qualité de présence. Ils nous réclament pleinement avec eux, ils nous apprennent à développer notre ressenti, à développer nos perceptions, notre langage corporel, à rester concentré, centré, ancré ! A devenir un peu plus cheval, à retrouver notre nature profonde.


Grâce à eux, nous découvrons qui l’on est vraiment sans nous laisser envahir sur le plan émotionnel. A leur contact, l’attention ne devrait pas seulement être portée sur la réflexion intellectuelle sur le “comment faire” mais aussi et sur le ressenti non-verbal, corporel et sensoriel. Développer sa qualité de présence avec les chevaux, c'est intensifier sa conscience, son écoute de soi, de son cheval.